Vacances en Charente-Maritime: de La Rochelle à l’île d’Aix

Les vacances se poursuivent et nous avons décidé de faire une promenade à La Rochelle. Difficile de passer à côté de cette ville. Cependant, en raison du covid, nous essayons de rester au maximum en extérieur et un peu écartés des lieux très touristiques. Je sais que les plages ou les marchés de la ville sont prisés mais il fallait faire un choix.

les petites ruelles atypiques

Située en bordure de l’océan Atlantique, La Rochelle est protégée des tempêtes par la barrière des îles de Ré, d’Oléron et d’Aix. Ses 3 ports (pêche, plaisance et commerce) font de la ville une porte océane de premier ordre. La Rochelle est dotée d’un riche patrimoine historique et urbain, faisant de cette commune la plus importante ville entre l’estuaire de la Loire et l’estuaire de la Gironde.

Nous avons donc choisi de faire un tour du côté de son port de plaisance et après avoir pris un bon bol d’air marin, nous avons visité la ville. J’ai particulièrement aimé l’architecture de la ville. Les rues ont presque toutes des petites arcades, permettant de rester à l’ombre lorsqu’il fait très chaud (et beau) comme ce mardi. On peut également voir quelques gargouilles sur les hauteurs des habitations. L’hôtel de ville, restauré récemment, est vraiment très impressionnant.

La chaleur écrasante ne nous a pas permis de poursuivre la visite vers les falaises de calcaire mais ce n’est que partie remise.

J’attendais la journée du mercredi avec impatience. En effet, nous avions prévu de faire une excursion en bateau. Celle-ci nous a conduits de la pointe de la Fumée à Fouras vers Fort Boyard et l’île d’Aix où nous avons pu faire une petite escale de deux heures. Ford Boyard est une fortification située sur un haut fond formé d’un banc de sable et est situé entre l’île d’Aix, l’île d’Oléron, l’île Madame et l’île de Ré. Edifié pour protéger la rade, l’embouchure de la Charente, le port et surtout le grand arsenal de Rochefort des assauts de la marine anglaise, il est transformé en prison quelques années après son achèvement. Surnommé « fort de l’inutile » par la population locale lors de sa longue période d’abandon, il est désormais connu dans le monde entier grâce à l’émission télévisée qui est diffusée depuis 1990. Peu de personnes savent que l’arrière du fort abrite une plateforme destinée à accueillir le matériel et les 120 employés de l’équipe de tournage à chaque tournage.

Le fort n’est pas très grand et on le distingue assez mal depuis les côtes mais il est quand même impressionnant lorsqu’on s’en approche. Il a résisté au temps et aux tempêtes qui peuvent être très violentes parfois.

Enfin, notre bateau nous a déposés au petit port de l’île d’Aix. Nous avions projeté de faire une bonne marche pour faire les 7km du tour de l’île mais en voyant le menu du restaurant à l’entrée, l’appel de l’estomac et la gourmandise ont eu raison de nous. Il faut dire que tous les produits de la mer proposés au menu viennent des abords de l’île, il aurait été dommage de résister.

Nous avons quand même pu faire une petite balade digestive dans les petites ruelles de l’île et s’avancer jusqu’aux bassins d’affinages des huitres. Il y a de nombreux espaces verts et ombragés, c’est tellement reposant ! Ce lieu est vraiment très charmant, la nature y est préservée et les touristes ont l’air de faire attention à ce qu’ils font. J’aimerais beaucoup y revenir pour dormir sur place, voir la mer s’agiter et nous couper du monde pour quelques heures. Vous ne le saviez pas mais les tempêtes de mer me fascinent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s