Violent Instinct de Saad JONES

Au salon du livre Paris 2019, j’ai visité quelques amis auteurs et j’ai pu apercevoir un nouvel auteur que je ne connaissais pas : Saad Jones. Son visage était couvert d’un masque noir et or et il était vêtu tout de noir et sa tête protégée par une capuche. Tout un mystère… J’avoue que j’étais très intriguée mais aussi intimidée et je n’ai pas osé aller à sa rencontre pour qu’il me parle de son livre. J’en ai quelques regrets aujourd’hui parce que je viens de finir Violent Instinct, qui m’a complètement soufflée.

Ce livre est paru en juillet 2017, en auto édition. Vous pouvez le commander via le site des Editions des Flammes Noires.

4ème de couverture : Tilio, chanteur de HM, groupe anglais de Death Metal au succès fulgurant, se laisse vivre enfermé dans sa bulle de plaisirs et d’ignorance. Il n’est qu’un fauve en laisse, esclave de Zafer, guitariste et leader du groupe. Mais une nuit sur la scène d’un pays lointain et maudit, un évènement dramatique le fait sortir du sommeil profond dans lequel il végétait depuis trop longtemps.

Je trouve la couverture de Violent Instint magnifique! Ce livre, que l’on pourrait qualifier de Thriller Metal, tourne autour du groupe HM, en pleine ascension depuis la sortie de leur deuxième album. Invités à tous les festivals, leur tournée les amène à l’étranger au Liban, mais au cours d’un concert, un évènement dramatique va bouleverser leur vie. C’est ce que nous raconte Saad Jones dans ce roman.

Au cours de l’histoire, on y trouve 3 personnages principaux. Dan, le fan inconditionnel, qui vit HM, dort HM, écrit HM, bref toute sa vie de passionné tourne autour de ce groupe. Il y a aussi Zafer, le guitariste et leader du groupe, qui mène sa troupe d’une main de fer. Il est colérique et très ambitieux, chaque membre du groupe doit tout faire pour que HM soit le groupe de Death Metal le plus connu et le meilleur de tous. Et enfin, Tilio, le chanteur écorché vif qui ne sait plus trop où son chemin le conduit. D’autres personnages sont aussi présents et apportent piment et surprises tout au long de l’histoire.

On est très loin, dans ce livre, de la caricature des metalleux que certains s’imaginent (pas moi évidemment). J’ai été touchée par la sensibilité des personnages, que ce soit par leur humanité, leurs souffrances et espoirs, leur vision de la vie, leur volonté, leur haine pour certains. Ce que les protagonistes ressentent est présenté avec beaucoup de justesse. Ils sont très différents mais ont chacun une part de haine et de violence en eux plus ou moins exacerbée ; ils sont surtout unis par la musique. Je retiens d’ailleurs une phrase qui résume ce que le metal représente : « c’est une des rares musiques qui peut permettre de transformer sa haine en énergie. Dans la fosse, pendant un concert de Metal, tous les tee-shirts noirs se ressemblent, et il n’y a plus d’âge, de religion, de race ou de classe qui tiennent. »

Ce livre est aussi un voyage car Saad Jones sait décrire les paysages avec beaucoup de précision. Il suffit de fermer les yeux pour changer de décor, ressentir les parfums et la caresse du vent ou de la pluie. Vous aurez compris que j’ai trouvé la plume de l’auteur magistrale. Certains passages du livre m’ont vraiment donné l’impression d’être spectatrice de l’action.

Si vous cherchez un livre à lire cet été, c’est celui-ci qu’il faut choisir ! Il existe un deuxième tome à ce roman, Red Roots (qu’il faut que je me procure d’ailleurs), et un troisième devrait suivre. Enfin, vous pouvez retrouver l’actualité de l’auteur sur son site www.saadjones.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s