TOXIQUE de Niko TACKIAN

Pour mon nouveau retour, j’ai voulu découvrir un auteur dont j’avais beaucoup entendu parler dans les différents groupes de lecture auxquels je suis abonnée. Avant de se lancer dans l’écriture de romans, Nicolas TACKIAN (plus connu sous le nom de Niko TACKIAN) a été d’abord journaliste, rédacteur en chef de magazines, scénariste et auteur de bandes dessinées. J’ai pioché au hasard de sa bibliographie et mon choix s’est porté sur son 3ème roman, Toxique, sorti en janvier 2017 aux éditions Calmann-Levy puis en janvier 2018 aux éditions Le Livre de Poche.

4ème de couverture : Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crime dépêche le commandant Tomar Khan, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 h », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il y paraît.

J’ai bien choisi mon livre puisque nous faisons la connaissance du commandant Tomar KHAN, que l’on retrouvera dans les futures productions de l’auteur. Ce flic est un écorché vif et cache un passé très trouble, il n’en reste pas moins un homme passionné, attentif, protecteur (peut-être un peu trop) et qui excelle dans ses missions professionnelles. J’ai particulièrement apprécié la manière dont Niko TACKIAN nous dépeint les personnages, leurs émotions, leur environnement. On a vraiment un sentiment de proximité et on s’attache forcément à l’un ou l’autre de ces personnages.

L’histoire se déroule en janvier 2016, le climat est particulièrement tendu car le pays a connu une vague d’attentats meurtriers (Charlie Hebdo et l’HyperCasher en janvier 2015 et en novembre 2015 ceux du Bataclan et les fusillades du 11ème arrondissement ainsi que le Stade de France pour ne citer qu’eux). Il y a peu de développement concernant le contexte mais on sent bien que tous les effectifs sont sur les dents pour ne laisser aucune place au crime et la sécurité des enfants. L’équipe de Tomar KHAN est alors saisie pour enquêter sur l’homicide d’une directrice d’école. On connaît assez rapidement l’identité de l’auteur. Là où c’est intéressant, c’est que l’auteur nous fait participer à toutes les étapes de l’enquête et même aux autopsies ! On va découvrir alors au fil des pages celle qui a donné le titre au livre. Toxique…le terme est judicieusement choisi car il existe bien des individus qui semblent cleans au premier abord mais qui cachent au fond de leur âme une force malfaisante. J’ai relevé une phrase du livre qui m’a donné à réfléchir et qui pourrait expliquer le chemin de vie de tous les personnages que l’on va croiser au cours de cette lecture : « Pour comprendre la forme d’un arbre, il faut voir ses racines. On pousse tous en fonctions de nos racines. ». C’est en lisant ce polar psychologique que vous découvrirez comment chacun a poussé différemment dans la jungle de la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s