Red Roots de Saad JONES

crédit photo Colin du Mont

Je vous présentais il y a quelques semaines le premier roman de Saad JONES, Violent Instinct, je reviens vous livrer mon retour de lecture du second opus, Red Roots, qui m’a été dédicacé par l’auteur 😊 . Avant toute chose, je vous invite vivement à lire Violent Instinct en premier. Bien que pouvant se lire séparément, nous allons retrouver certains personnages et replonger dans des souvenirs. Non pas que le lecteur serait totalement perdu dans le fil de l’histoire mais certains détails pourraient vous échapper et il me semble malgré tout d’en connaître les raisons.

4ème de couverture : Lia est une petite fille au caractère bien trempé. Fille de Mama Sodade, cuisinière d’un couple de diplomates norvégiens installés sur les hauts plateaux de l’île de Madagascar, Lia aime la liberté, observer le ciel, écouter la forêt et se baigner dans l’océan indien en pensant à son père qu’elle n’a jamais connu. Grâce à Max, son mentor, Lia se découvre une passion pour la guitare et, dans une société malgache imprégnée par les traditions et le culte des ancêtres, elle choisit le BLACK METAL comme ultime refuge et point de départ dans sa découverte du monde et de ses dangers, à la découverte de ses racines…

Jens et Astrid HAGE, diplomates norvégiens, vivent à Madagascar avec leurs deux enfants, Mathilde et Adrian. Leur cuisinière, Mama Sodade, vit dans leur demeure avec sa petite fille Lia. Lia est une enfant curieuse, pleine de vie, un peu rebelle. Elle aime la musique et affectionne particulièrement Django Reinhardt que Jens lui a fait découvrir. Elle n’a pas connu son père, comme son meilleur ami Zaka, et se pose énormément de questions auxquelles personne ne semble pouvoir lui apporter de réponse.

Après un évènement difficile survenu dans la demeure, l’état de santé d’Astrid contraint la famille de quitter l’île pour s’installer de nouveau en Norvège. Mama Sodade et Lia doivent quitter Antananarivo pour rejoindre leur nouveau domicile. Lia se lie d’amitié avec Max, un homme énigmatique, qui lui apprend la guitare. C’est le début de la passion dévorante de Lia pour la musique, son exutoire.

A ses 18 ans, Lia rejoint la famille HAGE en Norvège pour poursuivre ses études. Elle est en âge de comprendre, de faire ses propres recherches sur ses origines. Elle ne détient que quelques bribes de son histoire familiale et cherche à se construire à partir de cette toute petite bouture.

Tout comme dans son premier roman, le metal rugit en fond sonore de notre lecture. Ici, le Black Metal ne pouvait qu’y trouver une place de choix, puisant ses notes dans la tradition et les racines. Les racines… c’est la quête que mène Lia.

Vous rappelez-vous la sensation que procurent les premières notes sortant des enceintes en salle de concert ? Cette espèce de vague qui déferle sur vous, qui vous prend aux tripes et vous fait vibrer jusqu’à la fin ? C’est exactement ce que j’ai ressenti en lisant Red Roots. Je ne sais pas si j’arrive à l’exprimer correctement mais j’ai vécu et non lu cette histoire, ressentant les peines et les joies des personnages, tentant de comprendre les motivations des personnages à vouloir changer le cours de l’histoire pour construire un avenir, leur avenir.

Il me tarde de lire ce que nous réserve Saad JONES pour le 3ème opus dont l’écriture est actuellement en cours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s