TERMINAL 4 de Hervé JOURDAIN

Je reviens avec un nouveau retour de lecture. Le livre dont je vais vous parler aujourd’hui est un excellent polar et j’ai, d’ailleurs, un peu de mal à passer à un autre bouquin tant cette histoire m’a plu. Je connais un peu l’auteur et j’ai lu tous ses livres. Je savais donc que TERMINAL 4 de Hervé JOURDAIN allait encore me plonger dans une enquête hors du commun. Le confinement fait énormément de dégâts dans tous les domaines et retarde notamment la sortie officielle de nombreux livres. Celui-ci n’y échappe pas et la sortie papier n’est prévue que le 27 août 2020 chez FLEUVE EDITIONS. En attendant, seuls les lecteurs de ebook, comme moi, ont la chance de pouvoir le lire.

4ème de couverture : Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend… Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de nombreuses tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…

Après l’enquête menée dans le précédent livre d’Hervé JOURDAIN, Tu tairas tous les secrets, le groupe de Guillaume Desgranges est sommé de quitter la brigade criminelle pour œuvrer dans la lutte anti-terroriste. C’est ainsi que Lola, accompagnée de sa collègue et amie, Zoé, sont appelée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour récupérer un individu suspecté de trafic de pièces à l’effigie de l’Etat Islamique. Sur le chemin du retour vers le Bastion, elles assistent à l’extinction d’un important incendie de voitures sur le parking d’un terminal de l’aéroport. Leur curiosité est plus forte et, en présence des pompiers, elles vont découvrir un corps carbonisé dans le coffre d’un des véhicules. Etant arrivées les premières sur place, elles vont tout faire pour que leur groupe soit saisi de l’enquête. Sabrina, la jeune victime, travaillait pour une entreprise importante basée sur le site de l’aéroport. Son décès va alors concentrer toute l’énergie et l’attention de Lola et Zoé.

Nous allons alors découvrir que la zone aéroportuaire est une véritable fourmilière et que chaque société mène une bataille pour rester dans la course. C’est un monde où ne règne que rivalité : entre les différentes sociétés de transport de personnes (officielles ou clandestines), les zadistes qui défendent coûte que coûte leur désir d’un monde meilleur, les autres entreprises quel que soit leur domaine, sans compter la pression politique et notamment tout ce qui touche à l’écologie, nous avons là tous les ingrédients pour brouiller les pistes dans cette enquête.

Je suis fan de l’auteur, je ne le cache pas mais ce polar est vraiment captivant et sans aucun temps mort. On retrouve nos enquêteurs favoris, avec leurs forces et faiblesses. J’ai particulièrement apprécié le fait que l’on parle d’écologie, domaine qui m’intéresse beaucoup même si j’ai énormément de progrès à faire encore. Toujours est-il que ce livre va vous dérouter plus d’une fois tant l’enquête est difficile mais le final est explosif ! Si je devais le noter, je lui mettrais un 20/20 sans hésiter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s