Celebrity Mansions, dernier album de DINOSAUR PILE-UP

Oyé, oyé !  Cette semaine, je vous propose une recette musicale punchy qui va assurément vous mettre de bonne humeur, peut-être vous rappeler l’explosion de tous les bons groupes rock de la fin des années 90 et suivantes, et le tout sans modération.

Voici donc un retour sur un groupe que j’aime beaucoup. Il s’agit de Dinosaur Pile-up, originaire de Leeds au Royaume Uni et formé en 2007.

Leurs inspirations musicales sont diverses : rock des années 60 (Beach Boys, Beatles), métal (Slayer, Deftones), rock alternatif (Foo Fighters, Weezer, Nirvana, Smashing Pumpinks ou encore Pavement).

Bien avant que le groupe ne soit formé, Matt Bigland, alors membre du groupe Mother Vulpine, a trouvé le nom de Dinosaur Pile-Up un peu par hasard. C’est en regardant le remake de King Kong, sorti en 2005, et notamment une scène de chute de dinosaures plus ou moins ridicule, qu’il s’est dit qu’il devait créer un groupe portant ce nom.

Le trio est aujourd’hui composé de Matt Bigland au chant et guitare, Mike Sheils à la batterie et Jim Cratchley à la basse.

Après leur formation, ils sortent quelques EP et assurent, entre autres, les 1ère parties des Pixies sur leur tournée européenne.

En 2010, sort Growing Pains, leur 1er album. A noter qu’il a été enregistré uniquement par Matt Bigland. Nature Nurture voit le jour en 2013, suivi de Eleven Eleven en 2015. Le petit dernier, Celebrity Mansions, voit le jour en juin 2015.

Pour une fois, je n’ai pas de préférence. Tous les albums sont très bons et efficaces et me font l’effet d’une cure de jouvence.

Ils sont déjà en tournée depuis le début de l’année pour assurer la promotion de Celebrity Mansions. Une seule date était annoncée à Paris, le 4 novembre 2019 au Supersonic, elle a été malheureusement annulée. J’espère que cela n’est que partie remise, mon emploi du temps ne me permet pas d’aller les voir en Allemagne ni Royaume Uni où ils seront de passage.

Celebrity Mansions

En bonus, du son mais sans image pour apprécier les morceaux suivants :

Trash Metal Cassette, titre sur lequel je ne peux m’empêcher de bouger, effrayant parfois les passagers du métro :  https://youtu.be/JKBD-nTSb-w

Et Round the Bend : https://youtu.be/hfmKP81-5V4

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s